31 juillet 2015

 

Eternelle question du sens... vertical ou horizontal ?!

 

Toile orange 2b

 

Même si la couleur est peu habituelle ici, ce orange auquel a été ajouté quelques "traits" de marron me fait penser au velours balsamique qui décore mes salades !

 

 

Toile orange 3b

 

"En grandissant, on découvre que pour dire les choses on dispose de très peu de moyens. Il faut mélanger plusieurs mots - comme avec les couleurs -, rouge + jaune = orange, mais en beaucoup plus compliqué et surtout en beaucoup plus décevant".

Agnès DESARTHE - Les plus belles filles du monde 2009 - 

 

Toile orange 1

 

Toile coton 60 x 80 cm

Acrylique orange, marron, gris, kaki, blanc

Couteaux, pinceaux, éponge.

 

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2015

 

Futur plaid

 

Plaid 2

 

cherche de l'aide !

 

 

 

9 couleurs pour "l'intérieur"

 

Plaid 1

 

 

il en manque une pour "l'extérieur".

 

 

Cherche dernière couleur pour la bordure, pour lui donner fière allure...

J'attends vos suggestions ;-)

 

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 18:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2015

 

Facebook m'a tuer

 

Facebook m'a tuer - Thomas ZUBER - Alexandre DES ISNARDS

 

4ème de couverture : Hier, une soirée privée était privée. Aujourd'hui, vos proches sont tous devenus photo-reporters, prêts à publier les photos les plus "délires" de votre crémaillère ou de votre anniversaire. Hier, on pouvait dîner à deux. Aujourd'hui, on ne peut dîner qu'à quatre (vous, lui ou elle, vos deux portables). Hier, une naissance ou un week-end en amoureux étaient des moments intimes. Aujourd'hui, la génération transparente en fait la chronique sur Internet parce que c'est mignon, parce qu'il n'y a rien à cacher, parce que tout le monde le fait. On arrête là, vous avez compris. Facebook plus de 600 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 20 millions en France n est pas qu'un site Internet. C'est devenu un mode de vie. Soyons transparents ! Soyons "fun" ! Et surtout... restons connectés ! Réseaux sociaux, tchats, e-mails, SMS, jeux en réseau, géolocalisations, rencontres en ligne : la "Culture Facebook" gagne toutes les générations et bouleverse nos relations amicales, familiales ou amoureuses. Sans que l'on s'en rende toujours compte, mais à la vitesse du numérique. Fidèles à la méthode qui a fait leur succès, Alexandre des Isnards et Thomas Zuber ont rassemblé leurs expériences et celles de leurs proches dans des saynètes truculentes, aussi drôles qu'inquiétantes.

 

 

Mon avis : j'avais hâte de découvrir la vision donnée par les auteurs et le constat qu'ils en faisaient de façon plus approfondie (mais aussi de façon humoristique). Quelques passages criants de vérité, un peu d'humour mais une petite déception pour moi qui en attendait sans doute beaucoup plus ou tout autre chose... mais je pense surtout que tout va tellement vite dans ce domaine qu'il est déjà presque obsolète tant tout ces outils font partie intégrante de notre vie... même si le livre date de 2011, en 4 ans tout va si vite dans ce domaine.

Quoi qu'il en soit une belle réalité de l'emprise des réseaux sociaux, téléphones portables et autres outils informatiques qui envahissent nos vies au point d'en oublier trop souvent de "vivre vraiment".

Il y est souvent fait référence à l'emprise de tous ces outils dans nos relations sociales où les téléphones font tellement partie intégrante des conversations qu'ils en sont devenus une présence quasi physique. Pour preuve je cite : "Un Iphone 3GS face à un BlackBerry Curve 8900 : deux armes de distraction massive"... car qui n'est jamais allé prendre un verre avec quelqu'un qui a en permanence le téléphone sur la table voire même l'utilise en vous parlant.. ou pas ?!

 

 

 

Lire autrement

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 17:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2015

 

9782845923737-G-210x337

 

Mes tribulations sur le chemin de l'éveil - Isabel LOSADA

 

4ème de couverture : « Vous voyez ces personnes qui toujours irradient d’optimisme ? Elles donnent la nausée, n’est-ce pas ? Je veux devenir l’une de ces personnes. Je veux savoir comment vivre à fond, dans l’abondance, la joie et la stupidité. Telle est ma quête. »
Voici ce que proclame Isabel Losada, accro au café, allergique à la gym, et avouant elle-même être sceptique en se lançant sur la voie de l’Eveil.
Débutant avec un séminaire dans lequel une centaine de pékins badgés apprennent à partager, Isabel se prête à un cours éreintant d’intégration structurale, à la vénération d’une déesse nue, à un week-end de sexe tantrique (« Oui ! Oui ! Oui »), à une session de réincarnation, sans oublier une séance d’hydrothérapie du côlon.
Irrévérencieux mais ouvert d’esprit, drôle et toujours honnête, cet ouvrage est émouvant et, au bout du compte, lumineux. Pour ceux qui ont déjà été tentés de tremper un orteil dans les eaux de la découverte de soi, Isabel Losada vous y plonge entièrement.

 

Mon avis : une franche partie de rigolade ! Du début à la fin on ne s'ennuie pas. Sur fond de découverte de l'univers du "bien être" dans le sens large du terme et de prémice de spiritualité, c'est vraiment sous la forme de l'humour que l'auteure nous amène à découvrir tous ces séminaire ou stage qu'elle pratique et toutes les technique et approche qui peuvent nous entrainer vers une quête de "soi". Un très bon moment de lecture qui donne vraiment la pêche !

 

 

Lire autrement

 

 

Regardez de quelle façon elle fait la promotion de son livre dans une librairie parisienne. (cliquez la).. ça en dit long sur l'auteure et la tournure de ce livre !

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 18:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2015

 

Face au miroir, finir de se préparer pour aller travailler.

 

Fête de la musique 1

 

Ecouteurs sur les oreilles, pour rester dans l'ambiance de la veille...

 

Fête de la musique 2

 

On dirait qu'Eric se croit encore à la fête de la musique.

 

 Crochet 2,5

Coton Natura DMC

Colori gris, noir, blanc

Modèle Lalylala

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 06:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2015

 

Vous souvenez-vous de Jean-Loup (voir ) qui se préparait pour un RV ?

Il allait retrouver sa Marylou.

 

10 mois plus le tard le voilà très fier

 

Fête des pères 3b

 

 

pour sa 1ère fête des pères.

 

Fête des pères 2b

 

Ils vont prendre un bol d'air,

 

Fête des pères 1b

 

même si c'est les pieds dans la terre,

 

Fête des pères 4b

 

mais il n'est pas peu fier !

 

Fête des pères 5b

 

Fier comme un bureau de tabac ?

Ah non comme un papa !

Bonne fête à tous ceux qui passeront par là.

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 10:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2015

 

 

Marylou est très heureuse 

 

Marylou et Lilou 1

 

de vous annoncer la naissance de son bébé kangourou :

 

Marylou et Lilou 3

 

Melle Lilou

 

Marylou et Lilou 2

 

Crocheté en 2,5

Coton Natura DMC

vieux rose, marron, et blanc

Yeux trouvés sur Etsy

Modèle Lalylala

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 11:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2015

 

 

Cherche conseils avisés !

 

Presque 2 ans que ce meuble a été déniché et attendait d'être décapé.

 

Avant

 

Un souhait : lui ôter sa peinture craquelée pour qu'il retrouve son réel aspect en bois naturel.

Après des heures d'huile de coude il a fallu se rendre à l'évidence, le papier de verre et la ponceuse ne suffisaient pas. Demander de l'aide et le passer à des mains plus expertes. Il aura fallu produit décapant et décapeur thermique pour venir à bout de ces couches de peinture.

 

APRES

 

Oui mais voilà la surprise est là... l'intérieur des portes est en contreplaqué.

 

 

Alors je prends toutes les idées pour les relooker : tissu, peinture.

Je suis peut-être à court d'idées... à moins que je n'ai peur de me "louper"...

 

MEUBLE CAEN

 

Parce qu'en photo (plus qu'en "vrai") il rend mieux avant qu'après non ?!

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 07:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2015

 

 

 Merci pour ce moment

Merci pour ce moment - Valérie TRIERWEILER

 

4ème de couverture : Tout ce que j'écris est vrai. À l'Élysée, je me sentais parfois comme en reportage. Et j'ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour.

 

Mon avisne jamais dire jamais... 

Je m'étais juré de ne jamais ouvrir ce livre !

D'une part parce que le personnage ne m'attire pas, d'autre part à cause du battage médiatique qui en a été fait (et qui continue avec la sortie de ce dernier en poche). Mais... j'ai bien évidemment cédé. 

Je tiens tout d'abord à dire que je comprends la blessure de la femme trompée, qui plus est, de façon aussi médiatique. Voir sa vie privée affichée au grand jour doit être très traumatisant, je le comprends et compatis totalement. 

MAIS, car il y a vraiment beaucoup de « mais » dans cette lecture... Ce livre est un recueil et une démonstration de la célèbre phrase : « faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais » ! 

En effet, je trouve dommage de tirer parti d’une blessure (en l’occurrence la tromperie) quand on se vante - paradoxalement mais très fièrement - d’avoir eu le rôle de « LA maitresse » il y a quelques années et – qui plus est – de se trouver toute légitimité à cette période là. Je trouve dommage de revendiquer ce manque de respect face à cette autre femme qui a également été trompée en ne se gênant pas pour la dénigrer, la rabaisser et même l'humilier publiquement. (Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse). 

Je trouve lamentable de quasiment s'apitoyer sur les conditions sociales de ses origines et d'utiliser une phrase sortie de son contexte (qui a fait la une de tous les medias tout de même !) pour essayer d’entacher l’image d’un chef d’état : l’histoire des « sans-dents ». Quand on se revendique venir d'un milieu social peu aisé on sait à quel point cela peut toucher et atteindre les personnes concernées. Quant on revendique sa légitimité à devenir 1ère dame on ne dénigre pas les « petites gens », car en l'occurence c'est bien l'auteure qui fait état de ce terme ! 

Mais un grand bravo à cette dame pour ce coup d’éclat car elle a indéniablement un très grand talent journalistique. Faire du sensationnel autour de choses qui - hors contexte - paraissent en effet abominables et indignes émanant d’un chef d’état, se lamenter sur sa souffrance et ses douleurs quand on a été soi-même l’amante, puis l’auteure de mots, phrases et accusations « gratuites » pour se venger. Quand on se vante d’avoir hissé un homme à ce niveau et réclamer par voie de conséquence la place de 1ère dame de France, j’estime qu’on devrait avoir assez d’honnêteté pour ne pas s’abaisser à autant de mièvrerie, d’ignominie, ni de bassesses. 

Un livre qui ne sert vraiment pas l’auteure à mon sens. J’aurai pu la plaindre mais après lecture, cette personne me parait encore plus antipathique vu la haine avec laquelle elle peut chercher à détruire les personnes qui lui « résistent ».  

Un livre qui a engendré beaucoup de colère chez moi eu égard à la méchanceté gratuite que nous livre l'auteure… 

J’espère vraiment que cette personne (qui a une très haute estime d’elle-même), reversera les gains de son « torchon » à des œuvres caritatives puisqu’elle se gausse d’avoir autant de cœur.

Bref un réel coup de gueule pour moi.

 

 

Lire autrement

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 17:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2015

 

Après le JEU des 7 erreurs... voici le PULL aux 7 erreurs

 

Pull Joseph 1

 

C'est le modèle "Josephd'Une poule à petits pas

qui a été un vrai coup de coeur.

 

 

Vouloir absolument utiliser cette laine de mon stock (oui mais il n'y a que 6 pelotes) et le voilà adapté en version moins "loose", tricoté en coton (en juin on devrait commencer à sentir un peu de chaleur non ?!) avec des aiguilles n° 3des manches 3/4 (rapport aux 6 pelotes !) et enfin opter pour un  jersey au lieu du point mousse (juste horreur de tricoter le point mousse).

 

 

Pull Joseph 2

 

Oui mais voilà... une fois le pull bien avancé il comportait bien... 7 erreurs !

 

Pas le courage de le détricoter mais se consoler en se disant que c'est aussi comme ça qu'on voit que c'est du fait main non ?

 

Voilà donc mon pull aux 7 erreurs !

 

Modèle Joseph Une poule à petits pas

(clic pour trouver le tuto)

6 pelotes Katia Mississipi colori kaki

Aiguilles n°3

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 15:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :