17 février 2016

 

La vérité sur l'affaire Harry Quebert

 

La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joe DICKER

 

4ème de couverture : A New-York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.

Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les évènements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

 

 

Mon avis : sorti en 2012 il avait rencontré un tel succès que je n'avais pas été tentée de le lire. Souvent quand il y a trop de battage sur un livre, un film j'ai tendance à ne plus vouloir m'y intéresser. Et puis j'ai fini par le démarrer et je ne l'ai pas lâché !

Sans qu'on soit dans le thriller haletant tel qu'on le connait, celui-ci se lit en toute tranquillité et donne envie à chaque page de tourner la suivante pour en savoir davantage, même s'il y a quelques longueurs parfois.

Un mélange d'intrigue policière que l'on croit évidente à chaque nouvel indice, mais qui offre des surprises permanentes, des rebondissements successifs et surtout une façon d'écrire que j'ai particulièrement aimé.

Il y parle également des travers de notre société, du monde littéraire mais également d'amitié, d'amour et... de solitude.

L'auteur écrit son roman en racontant qu'il écrit un livre. J'ai aimé cette façon d'écrire et de raconter, sans oublier les chapitres qui arrivent en ordre décroissant, ce qui est inhabituel mais qui donne une petite touche personnelle.

Bref... ne jamais dire jamais. C'était une lecture agréable. Et je cite : "Un bon livre, Marcus, est un livre qu'on regrette d'avoir terminé"... C'est vrai j'ai presque un pincement au coeur qu'il soit terminé malgré ses 855 pages ! Et vous, vous en avez pensé quoi ?

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2016

 

DSCN8091 IG

 

Chérie, je vais à Charlie - Maryse WOLINSKI

 

4ème de couverture : « Chérie, je vais à Charlie » : tels sont les derniers mots que Georges m’a lancés, en ce matin du 7 janvier. Trois heures plus tard, l’attentat fera douze morts. Parmi eux, Georges, frappé par quatre balles de Kalachnikov. Quarante-sept années de vie commune fracassées. J’oscille entre insomnies et cauchemars, sidération et déni, enfermement et colère, obsédée par cette question : comment une scène de guerre a-t-elle pu se produire, en France, dans les locaux d’un journal satirique ? Puisant ma force dans le chagrin, j’ai cherché à comprendre, à travers le récit de cette journée du 7 janvier 2015 et de ses suites, où se trouvaient les failles. De cette quête, je suis sortie anéantie.

Désormais, je suis celle qui va.

 

Mon avis : Je craignais un côté voyeuriste à la lecture de ce livre, j'ai trouvé un beau message d'amour mais également un coup de gueule contre le peu d'information que les proches des victimes ont eu lors de cet attentat.

Je pense qu'il n'y a pas grand chose à dire. Ce livre n'a - à mon sens - pas le droit d'être commenté, juste apprécié à sa propre valeur. Sans doute une mini-thérapie pour évacuer la douleur d'avoir vu son homme partir au travail et ne jamais le revoir (en sachant ce qui lui est arrivé...). Et malgré la violence des actes, je cite : "J'ai l'impression d'être plongée dans une guerre qui est devenue intérieure" , il y a là toute la douceur et la tendresse d'un couple. 

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 18:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2016

 

La tête dans les nuages de janvier

pour laisser la place au ciel de février !

 

Février

 

 

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 19:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :