14 octobre 2014

 

 

Code 93

 

4ème de couverture : Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.

Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le "Code 93" ?

Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

 

 

C'est mon amie Lilly  - dévoreuse de livres en tous genres - qui m'avait donné envie de lire ce thriller, grâce à la chronique qu'elle avait pu faire lors de la sortie du 1er ouvrage de cet auteur :

 

 

Code 93 Lilly

 

 

 

Mon avis :

J'attendais sa sortie en poche et... à peine sorti, tout juste ouvert et déjà achevé.

Tout d'abord j'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteur. Un style lisse, clair et léger comme j'aime, où les mots défilent comme s'ils étaient écrits d'une plume qui était faite pour moi.

Une histoire qui monte crescendo et l'adrénaline qui suit le rythme. Impossible de lâcher ce livre.

Ca ressemble a du vécu (sans doute parce qu'on sait que l'auteur est lieutenant de police lui-même), mais les détails et diverses explications qui se passent en "interne" paraissent si cohérentes par rapport aux autres livres qui traitent du même thème que - pour une novice comme moi - je suis tout de suite "entrée dans l'histoire" et dans le contexte.

Plutôt une adepte du thriller psychologique, j'avoue avoir été totalement séduite par celui-ci que je recommande vivement. On ne tombe pas dans le "sanguin" pour rien, on est face à une véritable affaire sur fond de moeurs sociétales avec une petite touche de magouille du milieu "protégé" qui m'a beaucoup plu.

Bref une intrigue bien menée et très exaltante... qui donne envie de se plonger dans le 2ème titre de ce même auteur qui vient de paraître : Territoires.

Mais une adaptation cinématographique serait sans nul doute un vrai succès !

 

Posté par LA PTITE BRICOLE à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :